Mystère, Légende, Archéologie »

Une graine vieille de deux mille ans germe

Des botanistes ont fait pousser avec un succès un palmier-dattier à partir d’un noyau âgé de deux mille ans retrouvé dans la forteresse de Massada, en plein désert de Judée.

Les noyaux retrouvés ainsi que le jeune plant. (Image Science)

Les noyaux retrouvés ainsi que le jeune plant. (Image Science) .

Au début de notre ère, la région autour de la mer Morte était florissante et notamment connue pour sa production de dattes. Les fruits étaient réputés pour leur douceur et fréquemment utilisés dans le traitement des troubles respiratoires et la dépression. Le commerce de la datte était florissant tout autour du bassin méditerranéen. Mais des siècles de guerre, d’invasions et de sécheresse ont détruit la forêt de palmiers et transformés la Judée en désert. 

En 1963, une équipe d’archéologues a découvert, enfouis dans les décombre de la forteresse de Massada, une citadelle aménagée par le roi Hérode entre 37 av. J.-C. et 15 av. J.-C., des noyaux de dattes. A tout hasard, ils les ont conservés au frais durant quarante ans avant de les confier à une équipe d’agronomes israéliens. Ces derniers ont décidé de les planter, dans le cadre d’un projet visant à réintroduire les plantes médicinales disparues de la région. Avant de les mettre en terre, ils ont évalué leur âge par datation au carbone 14. Résultat : les noyaux ont entre 1995 et 2110 ans.

Ceux qui ont été analysés n’ont pu être plantés, le processus de datation détruisant en partie la semence. Mais un troisième l’a été et là miracle : il a germé au bout de huit semaines comme le ferait un fruit de nos dattiers actuels. L’arbre, surnommé Mathusalem, a aujourd’hui 26 mois. Si c’est une femelle, il lui faudra encore au moins huit ans avant de pouvoir fructifier. 

Des analyses génétiques sont actuellement en cours pour déterminer son sexe et également s’il représente une ancienne espèce disparue. Si cela s’avère être le cas, l’équipe tentera de la réintroduire dans la région. Le noyau de la datte est en fait une graine à enveloppe dure, ce terme d’utilisation courante est donc impropre en botanique qui définit le noyau comme la partie dure centrale d’un fruit, renfermant l’amande, qui, elle, est la graine. 

J.I.
Sciences et Avenir.com
16/06/2008

  • Like!
    0
Reynald
Reynald has written 1717 awesome articles.

Comments:

Comments are closed.