La NASA demande l’aide de la population

Drôle de titre non ? Le sujet est sérieux et intéressant en même temps. La plus grande organisation scientifique dans le domaine de l'espace demande l'aide de la population.

Aidez … ok ! Mais pour quel sujet ?  L'astronomie ? Avec Hubble et autres télescopes pour les raysons X comme Chandra, ils sont très bien équipés pour découvrir des corps célestes que nous ne pouvons voir à partir de la Terre.

Alors de quel aide qu'ils demandent ?

L'annonce parle de recherche de vie extraterrestre sur la Lune. La nouvelle vient du site de la NASA. Donc impossible que ça soit un canular. 

Les chercheurs de la NASA proposent d'utiliser la population afin de les aider à identifier des signes de vie extraterrestres sur la Lune. L'idée d'utiliser les télescopes que nous avons sur Terre afin de mieux scruter la Lune vient des physiciens Paul Davies et Robert Wagner de l'université d'Arizona aux États-Unis. 

Dans la revue scientifique Acta Astraunautica, les deux physiciens ont décrit la démarche : "Même s'il n'y a qu'une infime probabilité pour des extraterrestres d'avoir laissé des traces d'une technologie sur la Lune, sous forme d'artefact ou une altération de la surface lunaire, ce lieu a l'avantage d'être proche et de préserver des traces pour une très longue durée. S'il n'est pas cher de récupérer des données d'indices de  vie intelligente, il n'y a pas beaucoup à perdre, même si la probabilité de détecter une technologie alien en fonctionnement est extrèmement minime".

Plus loin dans le texte ils précisent : "Des civilisations extra-terrestres peuvent avoir envoyé des sondes dans notre région de la galaxie. Toute mission vers notre système solaire aurait probablement eu lieu des siècles auparavant. L'environnement lunaire permet de préserver des artefacts pendant des millions d'années."

Depuis 2009 déjà, la Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) de la NASA, a collecté plus de 340 000 clichés de la Lune. Avec une telle quantité de clichés et avec l'ajout à chaque jour de nouveaux clichés, il est évident que la population, amateurs et passionnés pourraient être utilisés.

Par exemple des architectes qui utilisent des logiciels d'architecture seraient capable d'analyser et de découvrir des irrégularités sur la surface lunaire. Tout ceci serait un merveilleux projet pédagogique pour la population et amener les futures générations à commencer à lever le nez vers le ciel au lieu de regarder tout le temps le plancher des vaches.

Maintenant imaginez le projet SETI avec un radiotélescope qui est repartit de nouveau depuis quelques semaines avec cette idée des deux physiciens … Sky's the limit!

Les commentaires sont fermés.