Qu’est ce que la Lithotherapie ?

La lithothérapie est une médecine non conventionnelle qui cherche à soigner par le biais des cristaux (améthyste, quartz, œil de tigre, labradorite, aigue-marine, rubis, turquoise, etc.) Elle considère que les cristaux émettent naturellement une « résonance » ou une « vibration » singulière capable d’améliorer le bien-être de la personne à son contact ou à proximité.

Les pierres de lithothérapie qui aident à prévenir les crises d’épilepsie
Malachite et Sugilite
Portez sur vous, nuit et jour, la malachite en association avec la sugilite.
Pierre de lithothérapie complémentaires
La tourmaline verte et l’agate sont aussi efficaces contre les troubles de l’épilepsie.
L’améthyste et le diamant vous apporteront également une aide.
Enfin, vous pouvez essayer de travailler avec la bornite, l’or, le jais et la sélénite.

Il n’y a pas de preuves scientifiques de l’efficacité de cette thérapie ou de l’existence d’une « énergie » spécifique aux cristaux. On peut ainsi la qualifier de pseudo-science.

Voici la liste des pierres et cristaux les plus courants utilisés en lithothérapie

L’agate L’amazonite L’ambre L’améthyste L’amétrine L’apatite L’apophylitte L’aragonite L’astrophyllite L’azurite

La barythine La bénitoïte Le béryl ou aigue marine Le bismuth La bixbite La blende Le bois (fossil) Les bojis La brazilianite La bronzite

La calcédoine La calcite La célestine La chalcopyrite La chrisoprase La chrysocolle

La citrine La cornaline Le cristal roche Le diamant La diorite

L’émeraude L’enstatite La fluorite

Le galène Le grenat Le gypse

L’héliodore L’héliotrope L’hématite

Le jade Le jais Le jaspe

La labradorite Le larima rLe lapis-lazuli La lépidolite

La magnétite La malachite Les moquis La moldavite

L’obsidienne L’oeil de chat L’oeil de faucon L’oeil de fer L’oeil de taureau L’oeil de tigre L’onix

L’opale L’orthose Le péridot ou olivine La perle La pierre de lune La pierre de soleil Les pinas La pyrite

Les Quartz La rhodocrosite La rhodonite Le rubis Le rutile

Le saphir La sardoine La sélénite Le shivalingam La sodalite La sphalérite La spinelle Le staurotide

La stibine La sugilite La tantalite La tanzanite La tectite La tigerite Le topaze La tourmaline La turquoise

L’ulexite L’unakite

Le zircon La zoïzite

Pratiques de la lithothérapie

Selon cette théorie, un cristal émettrait une énergie bénéfique quelle qu’en soit sa forme : brut, poli, taillé. Il faudrait le porter sur soi sous forme de pendentif, de collier, de bracelet ou être disposé dans la pièce sous sa forme brute, de géode ou d’objet de décoration (animaux, arbre, fontaine, etc). La zone de portée augmenterait avec la taille du cristal.

Certains lithothérapeutes utilisent aussi une méthode dite « d’élixir » : un cristal est plongé plus ou moins longuement dans de l’eau distillée ou une autre solution au contact des rayons du soleil, de la lune ou bien dans l’obscurité. Le liquide ainsi obtenu est ingéré par le patient selon une posologie précise qui dépendrait du type d’élixir et de l’effet escompté. Cette pratique comporte néanmoins des risques, comme la migration de métaux lourds présents dans certaines pierres et minéraux.

Selon son type, un cristal absorberait les ondes négatives (mal-être, souffrance, peine, etc.) de la personne qui l’utilise consciemment ou non et devrait ainsi être purifié avant d’être utilisé . Pour cela les lithothérapeutes utilisent plusieurs méthodes selon la sensibilité physique du cristal. Parmi elles il y a : l’immersion du cristal dans de l’eau distillée ou de source salée ou non, l’enfouissement dans la terre, le dépôt sur un cristal en amas « purificateur ». Toujours selon le type du cristal ou de la pierre, leur utilisation plus ou moins prolongée et intensive, les effets du cristal s’amoindrissent et ce-dernier nécessite donc d’être rechargé , on l’expose alors à la lumière du soleil, de la lune, des étoiles, près d’un arbre ou de fleurs ou bien encore à la lumière des flammes . Enfin un certain nombre de lithothérapeutes conseillent d’utiliser le cristal de roche dans un but précis, et il faut alors selon eux le «programmer».

Une autre pratique de la lithothérapie est fondée sur les relations physiques et chimiques des matières entre elles. Une substance mise en contact avec la peau, communiquerait au corps des effets physiques ou chimiques. L’usage montre qu’un carbonate, un sulfate ou un phosphate, même en très petite quantité provoquent un effet chimique dans le corps, lorsqu’ils sont placés à son contact.

Il est remarquable que lorsque l’on emploie les termes carbonate, sulfate, phosphate, ces mots sont entendus par un pharmacien comme des divisions de la pharmacopée, tandis que le géologue entend les numéros 6, 5 et 7 de la classification minérale[réf. nécessaire]. Un minéral entrant dans ces catégories et qui serait posé sur la peau pourrait, s’il contient des éléments chimiques propices, stimuler une amélioration du fonctionnement des métabolismes concernés[réf. nécessaire]. C’est par exemple le cas de l’améthyste, pierre très célèbre et efficace notamment grâce au taux de fer qu’elle contient, très proche de celui de l’Homme.

Idées sous-jacentes à la lithothérapie

De manière générale, les personnes utilisant cette pratique se rattachent aux idées d’auto-guérison[réf. nécessaire]. Elles considèrent que l’énergie et la volonté du patient influencent sa capacité à guérir plus rapidement. La lithothérapie fait partie des médecines non conventionnelles qui aideraient à redonner l’énergie nécessaire au patient affaibli par les souffrances ou la fatigue provoquées par sa maladie ou les traitements lourds qu’il subit.

Autre idée souvent adoptée, celle que tout individu posséderait des chakras qui selon leur état, soit surdimensionnés soit affaiblis ou bloqués, influenceraient l’attitude générale d’une personne. Les cristaux permettraient d’aider à dénouer ou à réequilibrer les chakras déficients.

De ce fait, la lithothérapie tend également à croire à l’influence des « vibrations » émises par les couleurs (chromothérapie). Chaque chakra est rattaché à une couleur et les cristaux portant cette couleur influenceraient positivement le chakra relié. Chakra de la Racine (Rouge), du Sexe (Orange), du Plexus Solaire (Jaune), du Cœur (Rose et Vert), de la Gorge (Bleu clair), du Troisième Œil (Indigo, Bleu foncé), de la Couronne (Violet).

Une poignée d’individus y voient également un moyen de provoquer ce qui est habituellement attribué au hasard, au destin ou à la persévérance : l’amour, l’amitié, la chance, l’argent.

Les principes actifs de la lithothérapie

Les principes actifs de la Lithothérapie sont :

* La chromathérapie, qui est la thérapie par les couleurs. Exemple : Le rouge serait, entre autres, un stimulant et un fortifiant. * L’oligothérapie est une façon de se soigner par les oligo-éléments et les minéraux dont l’homéopathie se sert en quantité infinitésimale. Exemple : Olivine = Silicate de Fer et Magnésium. * Un critère énergétique, plus ou moins aléatoire en fonction de l’utilisateur, doit également être pris en considération[réf. nécessaire].

Origine historique

La lithothérapie serait basée sur d’anciennes croyances. Jadis et selon certains peuples (notamment en Inde antique), les pierres fines et ornementales auraient eu des vertus thérapeutiques.

Depuis les années 1970, des thérapeutes du mouvement new age ont redécouvert la lithothérapie.

La lithothérapie est une histoire qui remonte à l’aube de l’humanité. Dès l’usage de l’argile en pansement on a « pratiqué la lithothérapie ». En mésopotamie, les tablettes de Nippur témoignent de l’usage de minéraux autant que de plantes. les égyptiens, les hébreux, les grecs… autant que les indiens ou les chinois.

* en 1644, Anselme Boece de Boot, medecin de l’empereur Rudolph II, imprime à Lyon en français un livre de 750 pages le Parfait Joaillier ou histoire des pierres, où sont amplement décrites leur naissance, juste prix, moyen de les connaître, se garder des contrefaites,facultés médicinales et propriétés curieuses.

* En 1748 l’encyclopédie des drogues de Mr Lemery (médecin de Louis XIV, précurseur de la pharmacie, il a rédigé un lexicon de pharmacie en 2 volumes) cite avec leur vertus plus d’une cinquantaine de pierres et minéraux. Le Lemery restera en usage dans certaines de nos pharmacies de France jusqu’en 1914. Les principes de l’homéopathie sont directement issus des définitions de Lemery.

* Monsieur Guibourt, Professeur à l’école supérieur de pharmacie de Paris (1869) publie en 3 volumes Histoire des drogues simples. Le premier volume est consacré aux minéraux et à leur étude en tant que principe premier de la pharmacie.

* En 1937, le formulaire Astier, librairie du monde médical, 7ème édition cite encore une cinquantaine de minéraux employés à des usages thérapeutiques. Un exemple : le carbonate de manganèse, défini comme tonique et emménagogue.

Mais le retour dont parlent certains avec le new-âge est en fait une rémanence de croyances latentes partout dans le monde, anciens principes déjà connus dans notre culture depuis les lithicas ou lapidaires grècs (lapidaire orphique, Kerygmes Lapidaires d’Orphée, Socrate et Denys, Lapidaire nautique, Damigeron-evax) à lire l’ouvrage de Mrs Robert Halleux et Jacques Schamp.

Pour ajouter aux croyances dans notre culture, les pierres de la bible ont aussi participé aux croyances chez nous. Exode chapitre 28, Ezéchiel chapitre 28, Apocalypse chapitre 21.

Comment combattre vos maux grâce aux minéraux ?

  • Agate : Effets bienfaisants et apaisants sur l’environnement. Stimule l’ouie.
  • Aigue marine : Facilite la communication, le discours, le chant, l’expression de la vérité. Combat allergies et irritations de la gorge, douleurs dentaires, décongestionnante pour les sinus
  • Ambre : Au niveau de la gorge, elle protège les voies respiratoires, combat rhume, grippe et maux de gorge et adoucit asthme et douleurs dentaires. Au niveau du plexus, donne énergie et gaîté, combat anxiété et dépression
  • Améthyste : Combat intoxications (alcool, tabac…). Dans une chambre contribue à un sommeil calme et profond. Détend les muscles des épaules et de la nuque. Au niveau du plexus elle calme les douleurs gastriques consécutives à l’énervement
  • Citrine : Pierre solaire. Au niveau du plexus, apporte joie et bonne humeur, tonifie l’intelligence, aide à la concentration. Excellente pour examens et travaux intellectuels intenses.
  • Corail : Bon régulateur du système sanguin. Soulage les hémorroides, les varices, stoppe hémorragies, favorise la coagulation du sang. Indiqué pour les problèmes osseux. Attention à l’environnement.
  • Diamant : Donne du courage et favorise la cicatrisation. Il permet de déceler les trahisons (gorge). Tempère une sexualité excessive. Bénéfique pour les yeux.
  • Émeraude : Ne supporte l’association qu’avec les pierres roses ou incolores (diamant). Bénéfique pour les yeux et bon stimulant de la mémoire.
  • Grenat : Très utiles aux gens calmes et posés auxquels il donne de l’énergie, de la force, de la persévérance, et du courage. Au niveau du chakra du coeur, combat les dépressions nerveuses, régule les troubles du coeur (tension, circulation). Il stimule les organes sexuels.
  • Jade : Incarnation terrestre du principe mâle (yang). C’est la pierre la plus efficace pour la régulation des reins, du système urinaire, des glandes surrénales. Favorable donc pour les personnes âgées, enfants en bas âge…
  • Jais : Très puissante protection contre les influences néfastes. Contribue à soulager les douleurs dentaires, les migraines et l’acidité gastrique.
  • Lapis-lazuli : Bonne humeur, joie partagée, intelligence, imagination, créativité, finesse d’esprit. Contribue à guérir les maladies de peau, agit sur les cheveux et les ongles. Combat les allergies, calme l’asthme et la toux. Favorise un sommeil calme et régénérateur.
  • Malachite: Capacité de persuasion. Assure un discours clair, assuré et structuré. Absorbe les énergies aussi l’appliquera-t-on sur les parties douloureuses (hématomes, fractures, entorses, rhumatismes….).
  • Oeil de tigre : Effet de miroir. De ce fait, il a un effet protecteur. Donne de l’énergie, du dynamisme, le sens du contact, de l’amitié.
  • Opale : Calmant, apaisant, stimule la réflexion, favorise le sommeil.
  • Péridot : Énergisante, reconstituante, réharmonisante et purificatrice. Donne beaucoup de vitalité au corps et à l’esprit. Propriétés défatigantes et facilite la digestion.
  • Perle : Douce et apaisante. Avec son miroir, elle est le reflet de soi-même et engage à la manifestation de la vérité. Blanche, elle favorise pureté et spiritualité. Noire, elle se fait protectrice
  • Rubis : Symbole de pouvoir, il donne force et courage aux gens timides et faibles. Il ramène au réalisme les personnes rêveuses, à la spiritualité excessive. Puissant stimulateur et régulateur du système sanguin. Il repousse la fatigue lors d’efforts physiques intense. Eloigne les mélancolies et les tendances suicidaires. Profondément matérialiste, il fait aimer la vie.
  • Saphir : pierre de la spiritualité de haut niveau. Développement des facultés extrasensorielles, imagination, créativité, traitement des insomnies, soulagement des migraines.
  • Spinelle : grande puissance surtout pour les personnes hypertendues, colériques, autoritaires ou violentes, personnes à qui cette pierre ne convient pas.
  • Topaze impériale : diffuse gaîté et bonheur. Agit à la fois sur le coeur et l’esprit. Stimule les facultés et la sensibilité sexuelle avec une grande tendresse. Favorise la circulation sanguine et défatigue les jambes lourdes. Effets cicatrisants, stimule le goût des aliments.
  • Topaze bleue : aide au dialogue, à l’expression orale, à l’écoute des autres. Favorise la communication entre les gens et fait découvrir l’amitié vraie, profonde et durable.
  • Turquoise : pierre positive et optimiste qui permet de distinguer le bien et le mal. Sincère et diffuse une confiance partagée.Bon régulateur du système nerveux. Ces effets apaisants contribuent à apaiser nos coups de colère. Action purificatrice sur les fluides vitaux de notre corps (sang, sperme, liquide céphalo-rachidien..). Efficace contre les intoxications, les empoisonnements, les excès de cholestérol, de triglycéride et de sucre. Protège les muqueuses de la gorge, du nez, de la boite crânienne, ainsi que les yeux. Pierre de communication, elle favorise l’écoute des autres.

Autothérapie par les pierres

Les chakras sont des centres d’énergie

Les chakras sont des centres d’énergie à partir desquels la lumière blanche, composée de 7 couleurs (violet, indigo, bleu, vert, jaune, orange, rouge) pénètre dans notre corps afin de le maintenir en harmonie.

Les chakras jouent un rôle primordial en diffusant une partie de cette lumière aux organes qu’ils commandent.

Si ces chakras sont fermés ou abîmés, le corps devient car l’énergie circule de façon inégale, partielle ou nulle. L’ énergisation des chakras et l’autothérapie chakraïque par les pierres peut vous aider à rééquilibrer vos énergies tout en bénéficiant notamment des propriétés salutaires des minéraux utilisés.

Comment énergiser ses chakras ?

Prenez un bain chaud, ajoutez y du sel et des huiles essentielles comme la lavande et le cyprès.Dès la sortie du bain, allongez-vous sur le sol et commencez à faire de grandes respirations abdominales les yeux fermés.

  1. Pour le premier chakra, pensez que vos mains vont chercher l’énergie en débutant par les pieds et en se dirigeant vers le premier chakra, ensuite imaginez que celui-ci s’ouvre pour recevoir une énergie de couleur rouge rééquilibrante.
  2. Pour le deuxième chakra, pensez que l’énergie redémarre à partir de vos pieds, monte jusqu’au premier chakra, passe au travers parce qu’il est ouvert et arrive au deuxième chakra, imaginez qu’il s’ouvre pour recevoir une énergie de couleur orange.
  3. Pour le troisième chakra, pensez que l’énergie des pieds passant par le premier et le deuxième chakras qui sont ouverts arrive au troisième chakras, au plexus, pensez qu’il s’ouvre pour recevoir une énergie de couleur jaune.
  4. Pour le quatrième, vous reprenez des pieds, vous passez au travers du premier, du deuxième et du troisième chakras pour arriver au chakra du cœur (le quatrième), vous pensez qu’il s’ouvre pour recevoir une énergie de couleur verte.
  5. Pour le cinquième chakra, vous reprenez des pieds, vous montez au premier passant au travers et ainsi de suite jusqu’au cinquième chakra, celui de la gorge, où vous pensez qu’il s’ouvre pour recevoir une énergie de couleur bleu.
  6. Pour le sixième chakra , vous reprenez des pieds, vous montez au premier passant au travers et ainsi de suite jusqu’au sixième chakra, celui du 3ème oeil, où vous pensez qu’il s’ouvre pour recevoir une énergie de couleur bleu violet (indigo).Pour le septième chakra, vous reprenez des pieds, vous montez au premier passant au travers et ainsi de suite jusqu’au septième chakra situé au sommet de crâne, où vous pensez qu’il s’ouvre pour recevoir une énergie de couleur violet.

Autothérapie chakraïque par les pierres

  • Pierres très puissante

– 1er chakra : tourmaline noire,grenat- 2e chakra : cornaline- 3e chakra : ambre- 4e chakra : tourmaline verte- 5e chakra : saphir bleu- 6e chakra : lapis-lazuli- 7e chakra : améthyste foncée ou cristal de roche

  • Pierres calme et agis en douceur

– 1er chakra : onyx,jaspe rouge- 2e chakra : cornaline- 3e chakra : citrine- 4e chakra : aventurine,quartz rose- 5e chakra : aigue-marine- 6e chakra : sodalite- 7e chakra : améthyste claire,cristal de roche

  • Pierres pour la personne qui à besoin d’un surcroît de protection

– 1er chakra : quartz enfumé,hématite- 2e chakra : calcite orange- 3e chakra : citrine- 4e chakra : olivine,tourmaline rose- 5e chakra : aigue-marine- 6e chakra : lapis-lazuli- 7e chakra : quartz d’améthyste,cristal de roche

  • Pierres qui provoque un fort courant énergétique

– 1er chakra : onyx strié,jaspe rouge strié- 2e chakra : cornaline strié- 3e chakra : citrine- 4e chakra : malachite,rodochrosite- 5e chakra : calcedoine- 6e chakra : sodalite veinée- 7e chakra : quartz d’améthyste,cristal de roche laiteux

Préparation :Une fois par mois environ, il peut être utile d’appliquer une méthode susceptible d’assurer l’équilibre de nos énergies chakraïques.Il vous faudra une pierre polie de taille moyenne pour chaque couleur chakraïque. Vous pouvez faire votre choix parmi les séries de pierres reprises ci-dessus, en fonction de votre état du moment.

Il vaut mieux que les pierres aient une taille à peu près identique. Elles doivent être de bonne qualité, très propres et ne jamais servir à autre chose.Vous aurez également besoin de deux cristaux de roche à pointe unique que vous pouvez également utiliser pour l’absorption des rayonnements.Vos vêtements ne sont pas sans importance. Ils doivent être faits de fibres naturelles. Les tissus synthétiques perturbent la radiation. Les meilleures couleurs sont le blanc ou le noir.

Enlevez tout ce que vous avez aux oreilles, aux poignets, aux doigts, au cou…Prenez une douche pour vous laver des énergies environnantes que vous avez immanquablement absorbées.Installez-vous dans un endroit paisible où vous ne serez pas dérangé.Débranchez le téléphone et fermez la porte.

Méthodologie : Asseyez-vous bien droit sur une chaise, les pieds nus à plat sur le sol.

Alignez les pierres devant vous de sorte que vous puissiez facilement les saisir : respirez calmement par l’abdomen et sentez vos « racines » plonger dans la terre.

Au bout de quelques minutes, prenez de la main droite le cristal de roche réservé à cette main : placez-le dans votre paume, la pointe orientée vers le bout des doigts.Prenez ensuite, de la main gauche, la pierre de la série qui correspond au premier chakra : placez-la dans la paume votre main gauche. Restez quelques instants immobile et toujours détendu, jusqu’à ce que vous sentiez que la couleur vous a pénétré.

Prenez la pierre du 2ème chakra de la main gauche et répétez l’opération pour toutes les autres. Ne sautez aucune étape.

Pour terminer et vous assurer que votre équilibre énergétique est bien renforcé, prenez de la main gauche le cristal de roche réservé à cette main. Placez-le dans la paume de votre main droite, la pointe dirigée vers le poignet. Restez quelques instants avec un cristal de roche dans chaque main. Laissez le rayonnement vous pénétrer.

Après la séance, placez séparément chaque pierre dans un bol d’eau de source pendant 24 heures, puis rangez-les. Ce sont des pierres personnelles, nul ne doit les utiliser en dehors de vous-même.

Si, pendant cette technique, une ou plusieurs couleurs semblent difficiles à absorber, cela signifie que vous devriez régulièrement travailler à ce niveau. Vous apprendrez ainsi progressivement à mieux vous connaître et à devenir votre propre thérapeute.

CHOIX ET NETTOYAGE DES PIERRES DE SOINS EN LITHOTHÉRAPIE

Techniques de purification

  • Purification Révolutionnaire grâce a notre PURMIN (exclusivité corps et âmes)Tous les minéraux, en lithothérapie, ont deux niveaux de fonction:Le niveau physique et le niveau spirituel.Le purmin est la seule méthode connue qui permet facilement de purifier et recharger vos précieux minéraux en profondeur et ce dans les 2 niveaux physiques et spirituels. Il Purifie de la même manière vos Pentacles et Talismans.
  • Purification sur amas cristallins Emplissez une coupelle non méalliqueun de mini cristaux de rocheDéposez y vos pierres et exposez le tout a la lumière du jour pendant quelques heuresVos pierres seront a lasois puririfiées et réénergétisées
  • Purification par l’encens : Il s’agit d’une purification très légère que l’on peut faire très régulièrement. On passe simplement la pierre dans la fumée de l’encens que l’on est en train de brûler en visualisant les énergies contenues dans la pierre qui s’envolent avec la fumée. L’encens étant symboliquement lié à l’air, on considère qu’il s’agit là d’une purification par cet élément.
  • Purification par le son : Le son est utilisé pour faire fuir les esprits et les énergies néfastes. Nous pouvons aussi l’utiliser pour purifier les cristaux. C’est une purification forte et ponctuelle mais quelque peu violente, à n’utiliser que si l’on est pressé par le temps. Pour ce faire on utilise une cloche avec laquelle on va faire le tour de la pierre tout en la faisant sonner, ou bol tibétain dans lequel on placera la pierre avant de le faire chanter.
  • Purification par enfouissement : La technique la plus radicale de purification est l’enfouissement dans la terre. Il s’agit d’un exercice visant à donner une deuxième vie à la pierre, et on ne l’utilise donc que pour des pierres presque sans vie ou très chargées négativement. On place donc la pierre sous terre à un endroit que l’on sait positif (évitez les abords des déchèteries ou les dépôts de produits chimiques), et on la laisse enfouie au moins une journée. Certaines pierres peuvent cependant avoir besoin d’y rester plusieurs années, et dans le cas de pierres trop abimées, mieux vaut les y laisser définitivement.
  • Purification par l’argile : Une bonne alternative à l’enfouissement est la purification par l’argile. On place la pierre dans un mélange d’argile en poudre et d’eau, puis on laisse le tout sécher. Une fois l’eau évaporée il suffit de rincer et des sortir la pierre. C’est une purification forte à faire une ou deux fois par an selon la fréquence d’utilisation de la pierre.
  • Purification par les symboles ou les formules : Tous les symboles formules de purification peuvent être utilisés. On pense notamment aux symboles reiki, réputés très efficaces pour la purification, ou la visualisation de la flamme violette avec les formules qui l’appellent (« Bien aimé maître St Germain, gratifiez ces main du pouvoir purificateur de la flamme violette, etc… »). Gardez simplement en mémoire que ces exercices sont des appels d’énergies qui demandent une mobilisation de notre propre énergie vitale. Le but de la lithothérapie est justement de nous permettre de la ménager, et il serait ennuyeux de perdre l’énergie que nous avons économisée en suscitant les pierres au moment de les purifier. Ces techniques ne sont en aucun cas mauvaises ou inefficaces, mais je vous encourage à leur préférer des techniques qui ne vous fatiguent pas afin de garder cette énergie pour des tâches qui ne peuvent être réalisées sans.

 

Techniques de rechargement et entretient des bijoux

 

  • Rechargement par la lumière : La lumière est l’énergie naturelle la plus universelle, elle est présente dans tous les lieux de vie, le jour grâce au soleil et la nuit grâce à la lune. Certaines pierres, qui s’abiment à la lumière du soleil devront impérativement être rechargées à la lumière lunaire. D’autre pierres on simplement une préférence pour l’une ou pour l’autre. Il convient donc de se renseigner dans les ouvrages spécialisés pour savoir à quel moment exposer ses pierres.
  • Rechargement par la chaleur : En effet les flammes et la chaleur sont une source d’énergie importante. Elles sont aussi purificatrices… par la destruction et le renouveau. On évitera donc de passer ses pierres dans le feu, ce qui risquerait de les amocher définitivement, et on se contentera de les tenir à bonne distance pour les recharger par la chaleur… à nos risques et périls tout de même.
  • Rechargement par les amas cristallins : Il existe plusieurs pierres qui se forment sous forme de géodes ou d’amas. Les plus courantes sont le cristal de roche et l’améthyste, mais il existe aussi des géodes de célestine, d’agate, etc… Tous ces agrégats de cristaux créent un rassemblement énergétique important en raison de l’onde de forme des nombreux cristaux rassemblés. Le cristal de roche est cependant le seul neutre qui servira à la recharge de tous les cristaux. Dans tous les autres cas le rassemblement énergétique correspond aux propriétés de la pierre : l’améthyste crée un point important d’énergie spirituelle. Elle peut donc servir à recharger toutes les pierres ayant des propriétés proches des sienne. On évitera par contre de l’utiliser pour le rechargement des pierres plus matérielles qui se fatigueraient à son contact. De plus son énergie n’a rien à voire avec la flamme violette de St germain, elle ne purifie pas. Les amas peuvent ensuite être placés à la lumière adaptée pour accélérer le travail.
  • Rechargement par les ondes de forme : De la même façon que les amas créent un rassemblement énergétique, tout cristal ou objet taillé en pierre peut servir à recharger. On utilisera de préférence des outils en cristal de roche. Par exemple, si l’on dispose d’au moins 6 pointes en cristal de roche, on peut les disposer en cercle autour des pierres à recharger, pointe vers le centre, le tout à un endroit baigné de lumière naturelle (on peut aussi les placer pointe vers l’extérieur autour du verre d’eau contenant les pierres à purifier à condition de les avoir purifiées avant). On peut également se servir de pointes biterminées ou de solides comme les icosaèdres ou les dodécaèdres. Tous ces éléments doivent bien entendu être purifiés au préalable. On peut également utiliser plusieurs pyramides sur lesquelles on posera une plaque en verre.
  • Rechargement par les symboles ou les formules : Tout comme il existe des formules et des symboles de purification, on en trouve qui canalisent et condensent l’énergie. Ils sont à utiliser de la même façon que pour la purification et les mêmes remarques sont à observer.

La programmation

La programmation consiste à octroyer un rôle à une pierre. Il ne s’agit pas là de quelque chose qui se fait naturellement. Lorsque l’on acquiert une nouvelle pierre, la première chose à faire est de la purifier et de la recharger une première fois. Une fois cela fait, on peut lui confier explicitement une tâche afin que son énergie ne se disperse pas dans les différentes actions qu’elle est capable de faire. Il suffit pour cela de prendre la pierre en main ou de la placer sur le chakra du 3e œil et de visualiser la tâche qu’on lui confie tout en la formulant mentalement sous la forme d’une phrase que l’on répète plusieurs fois. Une programmation n’est par irréversible, pour la retirer d’une pierre il suffit de la laisser en purification au minimum toute une nuit dans l’eau. Au matin la pierre est vierge de toute programmation et on peut lui confier une autre tâche. Pensez tout de même après chaque purification à confirmer la programmation même si elle ne change pas.

Selon les situations il peut être pertinent ou non de faire une programmation. Cela peut éviter à la pierre de se fatiguer, et permettre de la recharger moins fréquemment, ou gommer certaines propriétés pour ne faire ressortir que celles qui nous sont bénéfiques sur le moment. C’est une façon de pratiquer la lithothérapie qui part du principe que les pierres ne sont pas là pour faire « ce qu’il y a de mieux pour nous » mais simplement pour exprimer ce qu’elles sont et rayonner de leur énergie propre. Ainsi en va-t-il des choix et des convictions de chacun.

Entretien des bijoux, colliers, bracelets et pendentifs

° Ne jamais utiliser d’eau pour la purification et le nettoyage de la bijouterie, colliers, bracelets et pendentifs

• Déposez vos bijoux, colliers, bracelets, pendentifs, etc… durant une nuit sur un amas de quartz.° Le lendemain, essuyez-les et rechargez-les comme décrit ci-dessus.

• Idéalement, exposez également toutes vos pierres et vos bijoux à la pleine lune, puis au soleil le lendemain, chaque mois, cela leur est très bénéfique.

Pour recharger plus rapidement vos pierres vous pouvez également les déposer sur un morceau de géode d’améthyste.

Attention : l’AMBRE (qui est une résine et non pas une pierre) se charge très fortement de vos douleurs ou soucis, mais une fois saturée, elle va les retourner à celui qui la porte, il est donc indispensable de la décharger beaucoup plus fréquemment, d’autant plus si vos problèmes sont importants.

 

Article Proposé Par une Amie: Sof Raven

  • Like!
    0

Commentaires:

Les Commentaires sont Fermés.